Nature Sauvage

Parc National de Port Cros - Conservatoire du Littoral

Le Cap Lardier ferme la baie de Cavalaire à l'Est. Il est une avancée très méridionale de la presqu'île de Saint Tropez, puisque situé à la même latitude que le Cap Corse.

Son littoral, granitique au nord, fait de roches folières au sud, est assez velouté, sauf vers la pointe Andati où les falaises tombant dans la mer en interdisent l'accès, tout comme l'épais maquis qui le recouvre et laisse apparaître une multitude de couleurs et de senteurs différentes.

C'est ici que l'on trouve une superbe pinède à Pins parasol, dans le vallon des Brouis, qui ravit tous les promeneurs par son spectacle de verts chatoyants.

Enfin, quelques plages préservées ponctuent cette portion du littoral et c'est ici la serviette de bain qui côtoie la flore typique des dunes !

 

Vue aérienne Cap lardier 18

Historique

Les traces de l'homme sur les sites de la presqu'île de St Tropez remontent au néolithique. Après l'obscurantisme du moyen âge, ce n'est qu'en 1807 que l'on retrouve des traces de l'homme sur le Cap Lardier grâce au cadastre napoléonien. Il nous apprend que la majeure partie de la zone était cultivée pour la production de blé, blocus des Anglais oblige. 

Dès la fin du 18eme siècle, la batterie de Cap Lardier est équipée de canons pour compléter celle de Cap Taillat. Jusqu'en 1914, certaines parcelles sont cultivées en céréales et oliviers dont on trouve encore quelques sujets sur le site.

Le maquis est ensuite détruit par brûlage et l'on cultive les céréales en alternance avec une jachère de trois à quatre ans. Ensuite, toutes les exploitations ont cessé.

Au début du siècle, l'Etat vend le domaine à un particulier qui en fait un domaine viticole. Il deviendra par la suite un camping en 1949. La maison de Gigaro daterait de ces années-là. La propriété est à cette époque couverte de pins maritimes jusqu'au gel de 1956 où elle est replantée en Eucalyptus. 

Quelques années plus tard, la banque occidentale rachète le terrain jusqu'aux Brouis et envisage de construire un lotissement et un port de plaisance à Jovat.

En 1976, une réaction contestataire des usagers amène le Conservatoire du littoral à se rendre acquéreur des terrains. Depuis la gestion du site est conjointement confiée à la commune de La Croix Valmer et au Parc National de Porc-Cros. 

Le Conservatoire du Littoral est propriétaire d'environ 325 Ha. L'acquisition du site du Cap Lardier a permis sa protection contre l'urbanisation et surtout la préservation des paysages, réservoir d'une flore et d'une faune au combien exceptionnelle et fragile.

Cap Lardier

La Croix Valmer Tourisme  & le Parc National de Port Cros (PNPC)

 

2016 sera l’année d’adhésion de La Croix Valmer à la Charte du Parc National de Port Cros marquant ainsi l’entrée du territoire communal dans l’aire périphérique du parc.

Bien évidemment, le tourisme est l’un des axes de développement. Il s’agit plus précisément de l’orientation 3.2, à savoir : Créer, rendre lisible et promouvoir la destination “parc national” autour des valeurs du tourisme et des loisirs durables.

3.2.1 Mettre en adéquation l’activité touristique et de loisirs avec les valeurs liées à la destination “Parc National” et à la marque "Esprit Parc"
  • sensibilisation au tourisme durable des acteurs du territoire

  • qualification de l’offre autour des valeurs du parc

  • activités et produits éco-responsables

3.2.2 Développer une nouvelle offre de découverte complémentaire au tourisme balnéaire pour diversifier les pratiques touristiques

  • développer et promouvoir des itinéraires de découverte de sites et valorisation du patrimoine

  • développer une stratégie territoriale d’accueil hors saison estivale

3.2.3 Faire connaître l’appartenance au Parc National en s’appuyant sur les offices de tourisme, et en structurant un réseau d’équipements signalétiques et de maisons de parc

  • apposer la signalétique réglementaire et valoriser l’appartenance au parc

L’Office de Tourisme va donc s’employer, en partenariat avec le PNPC, de qualifier et développer une offre touristique durable et complémentaire à l’offre actuelle. Pour en savoir davantage d’information, consultez la charte ici