A travers l'histoire

Légende

Légende1La Croix Valmer doit son nom à l’empereur romain Constantin qui, en route pour Rome en 312, vit apparaître dans le ciel une croix accompagnée de ces mots : «In Hoc Signo Vinces» (Par ce signe tu vaincras). Il se convertît aussitôt au christianisme et adopta le laborum, l’étendard marqué de la croix. Cet événement légendaire a été immortalisé par l’édification d’un monument en forme de croix, érigé près du rond point en face de l’Office de Tourisme.

 

 

L'histoire de La Croix Valmer

HistoireL’histoire de La Croix Valmer commence à l’époque romaine.

En 125 avant Jésus-Christ, Rome intervient pour pacifier la région provençale, en proie aux rivalités entre les Celto Ligures et les Grecs de Marseille. Les Romains instaurent alors la «Pax Romana» et le littoral méditerranéen se transforme en lieu de villégiature privilégié par les familles romaines auxquelles on attribue des terres.

C’est ainsi que de nombreuses habitations verront le jour. Il en est ainsi de la villa romaine de Pardigon qui s’étend sur 3500 mètres carrés. La villa est le lieu d’habitation du notable romain qui gère son domaine viticole ou oléicole. A proximité, les bâtiments agricoles et les logements des travailleurs ainsi que des viviers maritimes et un port marin.

Pardigon fut l’une des plus grandes villas maritimes romaines du littoral  gaulois.

Domaine de la Croix

DomaineDeLaCroixVers 1882, en venant passer commande de soie à Cogolin, les soyeux de Lyon s’installent à La Croix   Valmer, captivés par le climat et la beauté des  paysages.

Pour mettre fin à l’isolement du littoral, la ligne ferroviaire du fameux «Train des Pignes» voit le jour vers 1890. Malgré la reprise du trafic juste après-guerre, ce service sera remplacé par un service de bus, toujours existant de nos jours.

En 1895, «La Société du Domaine de La Croix», qui est alors  propriétaire de 150 hectares de vignes, construit une cave à proximité de la gare.

Autour du hameau de la Croix, une vraie vie administrative et économique s’installe, avec notamment la construction d’une école, d’une église, d’un bureau de poste mais aussi l’installation du réseau électrique et l’installation d’un médecin.

Indépendance

Independance

Après s’être appelé La Croix, La Croix de Cavalaire, La Croix des Mimosas, le village devient officiellement en 1934, La Croix Valmer, à l’initiative du premier maire et de l’administration des postes qui craignait la confusion avec de trop nombreux homonymes.

 

 

 

Débarquement de Provence

Débarquement3Mais il ne pourrait être question d’histoire sans évoquer la Seconde Guerre Mondiale et le Débarquement de Provence, vécu par un grand  nombre de nos concitoyens.

De 1940 à 1944, la ville de La Croix Valmer est occupée par les Italiens puis par les Allemands. Le 15 août 1944 au petit matin, jour «J», une impressionnante armada entre en scène dans la presqu'île de Saint-Tropez. La Croix Valmer s’est avéré être un lieu de débarquement propice.

Les troupes alliées n’y feront que transiter afin de rejoindre, en passant par Cogolin, les villes de Toulon et Marseille. 

 

Une qualité de vie

Vue aérienne gigaro 4Une nature préservée est source de richesses pour les générations futures.

Transmettre un patrimoine de qualité, où la nature, les activités économiques et les habitants peuvent ensemble, par une gestion raisonnée, évoluer au fil du temps en parfaite symbiose.

Le Développement Durable n’est pas que paroles à La Croix Valmer. C’est une action collective menée au quotidien que nous vous proposons de partager. Il en va de l’intérêt de tous.